Une émotion-champignon ? Simplement mon père qui a initié les différentes générations de gosses de son village natal à la cueillette des champignons. Sur les bancs pour la théorie, dans les bois et les prés pour la pratique qui pouvait durer des après-midi entières.
Aujourd'hui, quand j'ai l'occasion de faire un brin d'cueillette avec lui, j'ai toujours l'impression de promener mon panier avec mon ancien instituteur.

J'aime les champignons natures, poêlés au beurre, parfois avec de l'ail. Servis immédiatement avec du pain, c'est le top. Le top du top restant le coprin chevelu, fondant dans la bouche.
Les girolles et les trompettes en omelette baveuse, les coulemelles farcies...
Je garde également de bons souvenirs des champignons et du gibier, du faisan notamment.
Je ne fais pas trop dans l'exotisme avec les champignons sauf pour la soupe thaï de champignons au lait de coco et au galanga. J'aime le mariage du lait de coco et des champignons de Paris.
Dans le même esprit, j'ai fait ce plat tout simple pour l'occaz. Il est meilleur avec des feuilles d'épinards mais je n'en avais plus donc j'ai pris du poireau qui ne s'en sort pas trop mal. Pas d'herbe, juste sel et piment de Jamaïque.
Présentation très moche. Le Chétif n'a pu faire qu'une photo, plus de batterie...

Champignons au lait de coco et nouilles

champi1

7 champignons de Paris moyens émincé
1 demi poireau émincé
2 petites gousses d'ail hachées finement
un petit verre de lait de coco épais
une pincée de piment de Jamaïque
sel, beurre
nouilles de blé

Faire colorer légèrement le poireau dans le beurre, ajouter les champignons et l'ail. Couvrir et laisser sur feu doux pendant quelques minutes. A mi-cuisson, mouiller avec le lait de coco, mélanger et laisser cuire 3mn de plus jusqu'à ce que le mélange épaississe. Saler, ajouter une pincée de piment de Jamaïque, mélanger et servir aussitôt sur les nouilles.